A’ la fin des ânées ‘50, Mr. Alessandro Barbero, passionné de deux roues, commençait le négoce qui consistait à réaliser le “ressemelage” des mâchoires usées. De nouvelles garnitures de frein étaient posées et adaptées pour réutiliser l’ensemble reconditionné. Très vite ce reconditionnement devenait insuffisant pour satisfaire les demandes du marché grandissant.
 
Grace à sa créativité, Mr. Barbero découvrait une nouvelle technique de collage et révolutionnait la technique de production en supprimant les rivets. Il installait donc la première station de collage de matériel de friction en Europe. Autre nouveauté lancée par Mr. Barbero était la rectification à came ouverte pour améliorer l’adaptation aux tambours.
 
Il brevetait aussi le matériel de friction «anti-eau» pour solutionner les problèmes de freinage dans les conditions limites (eau dans les tambours etc.). Les motos des années ‘60/’70 étaient équipées de disques de frein en fonte et les premières plaquettes arrivaient sur le marché.
 
Mr. Barbero décidait d’ajouter la production de ces nouveaux produits de freinage. Après le lancement des plaquettes Mr. Barbero, et son fils Mr. Valter commençaient la production des disques de frein, d’abord en fonte et ensuite en acier.
 
Au début des années 2000, Newfren agrandissait son site de production en laissant Turin pour s’installer dans la zone industrielle de Cirié, où il occupe aujourd’hui 10.000 m2 de surface. Le fils Mr. Valter Barbero a introduit la modernisation de l’usine, avec une nouvelle supply chain et des nouveaux systèmes informatiques. 

Dans le même temps, Newfren décide d’ouvrir une autre unité de production qu’il installe en Tunisie. L’usine, dédiée uniquement à la production, a une superficie de 3000 mètres carrés où sont assemblés tous les produits semi-finis de Turin et des environs.
 
Créativité, fiabilité, qualité Made in Italy et regard toujours vers le futur sont les particularités qui caractérisent la marque de la famille Barbero.